You are here

- 14. Raspberry Pi: Consommer plus pour gagner moins -

La Raspberry Pi (model B, 512 Mo) munie d'un processeur ARM v6 Broadcom ARM11, est un must have pour tout geek qui se respecte. Les possibilités offertes par la carte sont nombreuses, la communauté d'utilisateur est énorme, infos et tutos la concernant sont faciles à trouver. L'installation ne pourrait être plus simple, elle est "unbrikable" et les optimisations logiciels sur cette petite framboises sont très poussées, que ce soit sur Raspbian ou Raspbmc.

Mais fin 2013 et a prix équivalent, il faudra chercher la puissance et la consommation éléctrique minimum la où se trouve la vérité*.

Raspbian est installé sur la RPi pour ce test de consommation, elle n'est pas overclockée (rarspi-config avec overclock=none-700Mhz). L'interface graphique n'est pas lancé et la carte est connectée au réseau par ethernet. Aucuns périphérique n'es connectés aux ports USB.

 

Comparatif de consommation entre le MK802iv et la Raspberry Pi.

 

1. consommation moyenne du MK802iv en idle: 1,3 Watt

2. consommation moyenne du Raspberry Pi en idle: 2,8 Watt

 

Performances: Comparatif sur l'utilisation d'owncloud 6 installé sur ces deux machines.

Sur le RPi on se sent comme perdu dans le brouillard. Il faut réfléchir à deux fois avant de cliquer quelque part pour ne pas avoir à le regreter ensuite, c'est laborieux. Au contraire, avec le quad core du MK802iv on a l'impression de flotter au dessus des nuages, la navigation est fluide.

Le bilan énergétique est sans appel, tout comme l'utilisation d'owncloud sur ces deux plate forme.

 

Test de consommation en charge

 

3. installation d'apache et de mysql-server
4. décompression d'une archive tar de 50 Mo
5. mise à jour du système, aptitude dist-upgrade

Il en faut peu pour faire ronfler la Raspberry Pi et ressentir de la latence en tapant des commandes. Lorsqu'elle est très sollicitée la carte consomme en moyenne 3,3 Watt.

 

*La vérité est ailleurs.